Crew BW/Meeting/14 06 2013

From Pirate Party Belgium
< Crew BW‎ | Meeting(Redirected from Crew BW/Meeting19)
Jump to: navigation, search
19ème réunion Crew BW Toicon-icon-avocado-discuss.svg
Workgroup Crew BW
Date Fri 14 June 2013
Time 7:30pm
Venue Parc du centre
Address
Rue Jules Hans
1420 Braine-l'Alleud
City
Attendees Frédéric, Jean-Pierre, Valérie, Alexis, Hadrien, Antoine, Alexandra, Nicolas, Gilles, Greg, Patrick, Adrien L., Marouan, Stéphane, Nofel, Francis
Absentees Alexandre
Previous meeting Next meeting
Loading map...
Find routes on OpenStreetMap
Export iCalendar
Clone this meeting

Rendez-vous

Vendredi 14 juin 2013, 19:30, Parc rue Jules Hans, Braine-l'Alleud (19h pour ceux qui veulent manger avant)

Cette réunion se fait en extérieur et est ouverte à toutes et à tous. Prenez éventuellement un pull pour la fin de soirée.

Événement Pirate Party, Événement Facebook et Événement Google+

Préparation la réunion

Présence

Pirates du PPBW

Pirates d'autres Crews

  • Marouan (Peer Crew)
  • Stéphane (Peer Crew)
  • Nofel (Peer Crew)

Curieux

  • Francis

Excusés

  • Alexandre

Ordre du jour

Accueil des curieux

Questions, réponses, philosophie et métaphysique.

Général

  • Élection d'un co-capitaine et d'un navigateur.
    • Discuter des fonctions du capitaine : communication interne, externe, gestion des réseaux sociaux, suivi des activités (Alexis).
  • Proposition : Organiser la projection d'un documentaire (cf. [1])
  • Questions de communication interne (2 sites, 2 listes de discussion et 1 forum, 3 réseaux "sociaux"...).
    • FB : pour faciliter la communication externe, serait-il possible de nommer tous les membres qui en font la demande administrateur ou gestionnaire des comptes ? (Alexis)
    • Twitter : dans un même souci, donnerait-on les accès du compte à plus de membre que les seuls capitaines/navigateurs ? (Alexis)
  • Organisation pour l'EGA du 29 juin, à Gand (cf. Events/EGA:2013) : qui y va, covoiturage, procurations, etc.
  • À signaler : une source de documents pour alimenter nos réflexions et débats : http://partipiratewallonie.be/
  • On fait quoi pour les élections de 2014 ?

Braine-l'Alleud

OLLN

  • une monnaie locale à OLLN http://letalent.blogspot.be/
  • retour sur la rencontre avec le mpOC et le Mouvement de Gauche du 10 juin
  • qui vient à la pirate beer à LLN ? organiser une pirate beer thématique ? sur quel sujet ?

Retour des Squads, débats et nouvelle missions éventuelles

  • Retour du Resarch Talk sur l'agriculture et l'alimentation du 13 mai
  • Retour du 3ème débat sur Internet et l'emprise numérique du 20 mai
  • Retour de la manifestation contre Monsanto du 25 mai
  • Retour sur la rencontre Parti Pirate Politique du 8 juin
  • Retour des conseils communaux
  • Cadeau pour le mariage d'Alexandre ? (une nouvelle robe ? ;-))

Compte-rendu

Accueil des curieux

Comme nous accueillions un curieux, nous avons fait un petit tour des présentations.

Alexis rappelle le rôle du capitaine : Prend en charge l'équipage, s'occupe de la communication de l'équipage, etc.

Francis nous a vu passer avec le drapeau. Le parrain de sa fille travaille pour les Anonymous. Il trouve qu'il ne faut pas cracher sur le système, mais faire avec. Ce que semble faire le parti pirate en se présentant aux élections, en voulant modifier les lois. Il travaille pour un collectif, le Bouillon Kube, qui fait tout pour que les artistes puissent gagner de l'argent. Parfois, il rentre dans ses frais, parfois non. Il pense que le but commun avec le parti pirate est que chacun puisse gagner de l'argent. Au final, il est plutôt là pour écouter ce que les pirates ont à dire, pour voir ce que nous proposons.

La question de la culture, son partage, et le devenir des artistes, est posée. Quel est l'avis du parti pirate sur la question ?

Nicolas : On n'est pas obligé d'attendre que le parti ait un avis là-dessus. Mon avis, c'est que la culture et son partage nous concerne tous, en tant que pirate.

Alexis : Oui, on est tous d'accord que le partage doit se faire. Mais comment, les avis divergent...

Nicolas : Par exemple, on pourrait se dire que, puisque l'on paie déjà plein de taxes (copie privée, etc.), on a le droit de pirater. Mais on peut aussi se demander ce que l'on veut. Par ex, les cafés disent qu'ils sont obligés de payer la SABAM lorsqu'ils passent de la musique. Ce n'est pas le cas, ils ne sont pas obligés de payer. Il existe des musiques libres. Et tout les artistes ne sont pas inscrits à la SABAM. Et pour un artiste, être ou non à la SABAM ne change rien à ses droits d'auteur.

Jean-Pierre : C'est un large sujet, et j'aimerais l'élargir. La question est de savoir comment rémunérer. Ces gens font quelque chose qu'ils aiment. Je trouve que tout le monde devrait avoir le droit de donner un sens à sa vie, du moment que ça reste moral et légal, bien entendu. Le revenu de base, ou plutôt une dotation inconditionelle d'autonomie), par exemple, serait une réponse. On recevrait un revenu démonétarisé (eau, électricité, ... voire de la monnaie locale) pour les biens de première nécessité, pour les biens communs. Bien sûr, on ne parle pas ici d'utiliser ce revenu pour chauffer sa terrasse ou l'eau de sa piscine. Ceux qui souhaiteraient ces extras devraient travailler.

Nicolas : Un article parlait de considérer le domaine public comme un revenu de base. Ceux qui contribuent à ce domaine public seraient payés. Payés pour enrichir le domaine public.

Jean-Pierre : La différence entre le revenu de base et la dotation universelle d'autonomie, c'est que cette dernière à pour objectif de donner une autonomie aux gens. Un revenu de base, sans plus, pourrait ne faire qu'augmenter les prix...

La discussion continue vers les 40h/semaine, et le temps libre qu'il nous reste au final.

Francis : Moi, je travaille 60h/70h et je m'occupe d'une association en parallèle, bénévolement. Le but serait qu'on puisse faire en sorte que ceux qui travaillent à une association s'y retrouve financièrement. Je voudrais pouvoir m'occuper de cette association à 100%, mais il faut que je bosse aussi. Par exemple, le parrain de ma fille travaille et touche son chômage. Il travaille six mois comme un malade, puis il touche son chômage. Il utilise le système, et c'est un moyen comme un autre de gagner sa vie.

Élection d'un co-capitaine et d'un navigateur.

Gilles est candidat et élu co-capitaine par consensus. Patrick est candidat et élu navigateur par consensus.

Avant l'élection, nous discutâmes de la séparation ou non de l'équipage et des fonctions du capitaine.

TODO : Donner les accès aux nouveaux responsables.

Gestion de l'équipage

Alexis : Séparons-nous l'équipage, faut-il encore deux capitaines ?

On pourrait créer une flotte, mais c'est le même problème. Peut-être faudrait-il deux navigateurs et un seul capitaine ?

Nicolas : Pour ce qui est de la séparation, en pratique, on a déjà des réunions mensuelles chacun de notre côté (les pirates beer). Mais je pense qu'on s'entend bien.

Au final, c'est surtout un problème de logistique.

Fonctions du capitaine

Réseaux sociaux

Élargissons-nous la gestion des réseaux sociaux à tous les membres de l'équipage ? Cela permettrait de diversifier les avis, et donner une représentation plus réaliste de l'équipage.

Faut-il trois pirates pour partager sur les réseaux sociaux ? Faut-il poster en son nom (mettre les initiales dans chaque post) ?

Le compte Facebook de l'équipage Braine-l'Alleud est déjà autogéré, mais pas le compte Brabant Wallon.

On décide que, pour Facebook, tout membre qui en fait la demande peut gérer le compte. Chacun devra signer ses posts.

Pour Twitter, la gestion n'est pas aussi facile : c'est un unique mot de passe pour le compte. L'idéal serait de voir s'il est possible de lier le compte Facebook et le compte Twitter.

Pour G+, seul Lionel peut rajouter des administrateurs. Ceux qui le souhaitent peuvent spammer Lionel pour avoir les accès.

Lors des créations des événements, il faudrait rappeler aux gens d'indiquer leur présence sur le wiki. Sinon, les capitaines/navigateur devraient se charger d'ajouter les gens sur le wiki.

TODO : Indiquer quelque part, d'une manière visible, que ceux qui en font la demande pourront gérer les comptes des réseaux sociaux.

TODO : Voir s'il est possible de lier Twitter et Facebook.

Communication interne

Sur le site, on peut supprimer LLN et Braine-l'Alleud.

Le forum n'est plus utilisé, il a été archivé.

Seule la liste de discussion brabant-wallon at parley point be est utilisée. Elle se trouve également ici.

Certains pirates constatent que les gens ne réagissent pas sur les listes de discussions. Nicolas, par exemple, reçoit beaucoup de mails, mais il ne répond pas car il sait que ça va envoyer un mail à tout le monde. Il ne répond que si c'est nécessaire.

Un autre problème est qu'il n'y a aucun mail envoyé lors de la création d'un événement sur le site. Il faut donc vérifier régulièrement l'agenda.

En outre, il n'y a absolument aucun flux RSS sur le site.

Il serait intéressant de relayer sur les réseaux sociaux ce qui se dit sur les listes de discussion.

Il faudrait également résoudre ce problème d'adresse de contact de l'équipage. Hadrien devait s'en charger, mais il était en blocus.

La base de données de tous les membres devrait être détruite, on n'en aura plus besoin normalement.

TODO : Supprimer LLN et BLA

TODO : Les capitaines et le navigateur : Relayer sur les réseaux sociaux ce qui se dit sur les listes de discussion.

TODO : Hadrien : Demander à Jonas une adresse de contact @pirateparty.be pour les capitaines/navigateur (si c'est bien un compte imap, afin qu'on puisse centraliser les archives sur un seul compte).

TODO : Supprimer la base de données des membres, avec accord des autres membres à la prochaine réunion.

Organisation pour l'EGA du 29 juin, à Gand

cf. Events/EGA:2013

Marouan : Il vous reste encore jusqu'à Dimanche 23h59 pour faire des amendements sur les propositions (NdN: On peut aussi amender les statuts), et on mettra tout cela en forme pour l'Assemblée Générale.

Marouan explique également qu'il y a une AG toutes les 12 semaines (3 mois), et 10 semaines avant, on discute, on discute et on discute.

Nicolas se demande si ce rythme est temporaire (c'est-à-dire au max. jusqu'aux élections).

Marouan : L'idéal serait une Assemblée permanente, la démocratie continue. Mais pour cela, il nous faut les outils. Là, avec les AG, on aura trois chances avant les élections.

Francis : Pour les flyers, j'ai des photocopies couleurs gratuites.

Fred : Je suis en train de traduire les propositions, toute aide est bienvenue

Jean-Pierre se demande quel est l'intérêt d'y aller. Réponse: Tout d'abord, on va voter les propositions, qui reprennent les fonctions proposées pour la CoreTeam, et la manière dont on pourra établir notre programme. On va aussi élire la CoreTeam. Et, selon Fred, un outil de prise de décision démocratique sera présenté.

Nicolas fait remarquer que ceux qui se sont inscrits il y a plus d'un an ne sont plus membres et risquent de ne pas avoir le droit de vote à l'AG. Ils ne renvoient pas de rappel pour les cotisations.

Pour les procurations, il faut envoyer un mail avec comme sujet « PROCURATION ».

Nicolas, qui revient sur la fréquence des AG : Une AG trimestrielle est inefficace je trouve. J'ai peur qu'on s'y perde en allant dans cette direction. J'ai du mal à accepter que ce soit le fonctionnement normal. Je préfèrerais qu'on utilise les outils de démocratie liquide.

Fred : Je crois en fait que c'est justement dans cette direction qu'on se dirige, comme Marouan l'a dit plus haut avec l'AG permanente et la démocratie continue.

Jean-Pierre : C'est important, car une AG trimestrielle risque de créer un club. Ce seront toujours les mêmes qui iront à ces AG. Je souhaiterais plus d'information quant à ce concept de démocratie liquide.

Valérie, revenant sur les propositions : Il n'y a pas eu beaucoup d'essais de motivation pour que tous fassent des propositions. Pas de rappel non plus (sauf aujourd'hui, mais 48h à l'avance c'est court...). Il me semble que c'est effectivement déjà un "club" qui propose. Le reste, nous, on "moutonne" et on vote là dessus.

Fred : les propositions n'ont pas toutes été traduites et il est difficile de proposer des amendements sur des propositions qu'on ne comprend pas

Nicolas : Ce devrait être un processus plus clair et plus simple. Aux précédentes AG, j'ai par deux fois proposé des trucs, et ça ne s'est pas retrouvé en AG. Au final, on ne sait pas ce qu'il faut faire pour effectuer nos propositions.

Valérie : Idem pour notre proposition KISS... Elle n'a pas été reprise. Je suppose qu'il aurait fallu la retravailler en format texte mais on ne me l'a pas signalé. Lorsque j'ai vu qu'elle n'était pas reprise je n'ai pas eu le courage de continuer à pousser ça.

Hadrien : De plus, la mise en page des propositions courantes n'était pas faite. Ça donnait un truc horrible, on n'avait pas envie de lire. Alexis a mis en forme cet après-midi comme il avait du temps libre.

Jean-Pierre, qui revient à nouveau sur la fréquence des AG : Tous les trois mois, ça n'est pas possible je pense. Il faut suffisamment de temps pour proposer, amender, regrouper. Ce n'est pas possible en trois mois.

Fred : tout le monde est censé connaitre les statuts, mais ce serait bien que des rappels soient envoyés avant les échéances

Patrick : Je me demande s'il existe un bon outil pour argumenter les statuts, et ce serait bien qu'on l'essaie.

Fred ne sais pas où se fait la discussion sur les amendements (qui a déjà amendé, dans quel sens ?), etc. L'Europe a développer un outil pour gérer les traductions et amendements aux directives qui devait normalement être libéré et avait été présenté lors du Freedom Software Day au Hackerspace de Bruxelles en 2012 (L'outil est at4am http://at4am.org/)

Hadrien : C'est la même adresse que pour faire les propositions (ega2013 at pirateparty point be).

Un Framadate sera organisé pour le covoiturage vers l'AG et pour les procurations aussi.


TODO : Amender les propositions et les statuts (envoyez vos amendements à ega2013 at pirateparty point be)

TODO : Aider à traduire les propositions.

TODO : Vérifier sa cotisation.

TODO : Créer un Framadate pour le covoiturage vers l'AG et pour les procurations.

Source de documents

cf. http://partipiratewallonie.be/

Paul T. a fait un site qui regroupe pas mal d'informations. N'hésitez pas à prendre contact avec lui.

Hadrien : Le nom de domaine peut choquer les gens, car lorsqu'on arrive sur le site on voit un lien vers le parti pirate de Liège, et le nom de Paul T. pour seul contact. Peut-être faudrait-il le lui signaler...

Élections 2014

Antoine : Si on s'y prend trop tard, on risque de se retrouver à courir dans tous les sens comme la dernière fois. Déjà, qui compte se présenter ?

Pas grand monde pour l'instant, c'est encore un peu tôt...

Nicolas discute des points qu'on pourrait mettre en avant pour notre futur programme. La vie privée, etc. relève plutôt de l'Europe, et c'est qu'on risque d'être les plus forts. La culture du libre et la transparence sont plus pour les élections locales. On a plus d'idées à faire passer au niveau européen que local.

Patrick : Il serait intéressant de pouvoir suivre l'actualité sur des mots clés. On devrait au moins rester au courant sur l'actualité, mettre au point une sorte de réseau d'alerte sur certains sujets (éolien, inondations, etc.). Comment s'organise-t-on pour ça ? Si on ne se présente pas, il n'y a plus vraiment d'intérêt...

Fred : Ça deviendrait une démarche citoyenne, ça n'est pas dérangeant et il existe des outils de ce genre à d'autres niveaux de pouvoir et dans d'autres pays (cf. La Quadrature du Net). Et des outils avait été présentés l'an dernier au Hackerspace de BXL (ndFred: j'ai mis mes ici https://pad.pirateparty.be/p/fsd2012)

Nicolas : C'est ce que je disais avec mon mouvement citoyen plutôt que parti politique...

Projection d'un documentaire

cf. [2]

Valérie : Quelqu'un m'a parlé d'un documentaire : « Dédale : un fil vers la démocratie » (extrait de 15 min). C'est à propos des déficits de notre démocratie aujourd'hui (point de départ, la crise en Grèce et les mesures de la Troika). On avait émis l'idée de projeter en public et de débattre, avec d'autres collectifs peut-être, mais la projection fut interdite suite à conflit entre des intervenants. On peut toujours le projeter en privé (Fred l'a téléchargé en 1080p), ou dans un Pirate Camp (Valérie : contacter Jeremy pour proposer l'idée). Le documentaire dure 1h15. On pourrait aussi relancer l'idée dans l'escouade Démocratie.

BackUp Squad

L'idée de cette escouade est que, si des escouades ont trop de boulot, on puisse le signaler ici et des gens disent s'ils s'en occupent. Elle vient de démarrer et il faut toujours trouver comment s'organiser.

Pour les listes des tâches, on cherche comment gérer : l'issue tracker spamme trop. Patrick suggère une page wiki à laquelle on pourrait s'abonner pour les modifications.

A côté d'aider dans des tâches ponctuelles, la squad listerait aussi qui sait faire quoi. On pourrait ainsi indiquer des thèmes sur lesquels on est prêt à aider (par ex. mettre qu'on peut aider en PHP, ou en traduction anglais-français, etc.), et ce pas uniquement pour des membres de la squad.

Il y a aussi un menu « Agir » sur le wiki, peut-être faudrait-il demander à référencer la squad dedans.

Braine-l'Alleud

Potager Collectif

Greg : Des personnes âgées ont donné leur jardin au CPAS de Braine, et en on fait un potager collectif. La condition est que 50% de la récolte sera pour une association.

Même si 50% peut sembler beaucoup par rapport au travail à fournir, ce n'est rien. On peut comparer ce genre de projet aux incredible edibles.

Pour l'instant, parmi les pirates, seul Greg y participe, mais Hadrien va le rejoindre. Il ne s'est pas présenté en tant que pirate, mais en tant que simple citoyen.

OLLN

Monnaie locale

cf. http://letalent.blogspot.be/

Jean-Pierre : Une monnaie locale devrait être lancée au 1er Janvier 2014 (en étant optimiste), mais ça n'est encore qu'un projet. La monnaie s'appellera le Talent, et un collectif s'en charge. Il y aura une séance d'info Mercredi à LLN (voir plus bas). Le projet a le soutient de quelques échevins, de gens de l'UCL et des commerçants de la Dalle.

Patrick : À Braine-le-Comte, un projet de ce type a été subsidié.

Jean-Pierre : Mais ici c'est très différent. Car là-bas, c'est plutôt un service d'échange local. Au final, des monnaies locales, il n'y en a pas beaucoup (à Gand, en Lorraine, à Mons...)

Fred : Vincent L. était en contact à Namur pour créer une monnaie locale, mais je ne sais pas où ça en est...

Paul T. nous a demandé si le parti pirate soutenait le Talent. On peut lui dire qu'il y a déjà plusieurs pirates (plus de 3) qui ont pris part au projet. Mais on ne voudrait pas faire de la récupération, donc on doit être prudent si on annonce soutenir l'idée.

Retour mpOC et Mouvement de Gauche

Une rencontre avec le mpOC et le Mouvement de Gauche a eu lieu, afin de voir qu'elles étaient les convergences et les divergences entre les deux mouvements. Des pirates étaient également présents.

Fred et Valérie : Nous avons dû partir avant la fin, et nous n'avons pas beaucoup pris la parole, comme s'était avant tout une rencontre mPOC-MG.

En conclusion, il y a des points d'oppositions, et chacun a un morceau de l'idéal. Il y aussi des points communs (comme ce qui se passe aujourd'hui, au gouvernement, etc, on n'en veut plus.)

Il s'en suit une discussion sur les élections.

Valérie : Devrions-nous appeler à ne pas aller voter ? Car tous les votes alternatifs vont se diluer.

Nicolas : Je pense qu'il faudrait appeler à voter blanc, et faire en sorte que ce vote compte comme un parti (parti Blanc).

Patrick : Aux dépouillements, les bulletins peuvent être annulés si les gens n'ont pas bien remplis la case. On pourrait imaginer faire une grève du vote et dire : « Non, ces votes ne comptent pas, ils ne respectent pas les règles. »

Nicolas : L'idéal serait de faire compter les votes nuls.

Pirate Beer

Fred demande qui y va parce que la dernière fois il était seul et a perdu sa soirée. Adrien L. sera présent.

Retour des escouades, débats et autres

Conseils Communaux

Seul Nicolas a été au conseil communal (de Braine-l'Alleud). Il nous fait son retour.

Il y a eu une motion intéressante d'Écolo qui demandait qu'un journaliste indépendant soit payé pour faire un compte-rendu du conseil, et qui serait publié dans le journal local et sur internet.

Réponse de Scourneau : Le journal va bientôt fermer. Donc la motion est rejetée.

À OLLN, un compte-rendu assez fidèle est publié dans le journal.

Jean-Pierre se demande à quoi cela sert-il de se rendre aux conseils.

Nicolas : Y aller permet de témoigner de ce déni de démocratie. Et je peux poser des questions à l'opposition. En outre, le public n'a aucun retour.

Patrick : À Evere, on a filmé le conseil communal. À Gand, on peut écouter les conseils en podcast, avec un ingénieux système permettant de savoir qui dit quoi, quand, à quel sujet, etc. À Liège, un conseiller a mis sur son site les budgets et compte de la ville. Il parait même qu'un conseil aurait été filmé, pour être retransmis en direct à la TV locale !

Hadrien : On pourrait enregistrer les conseils avec un dictaphone, le mettre sur droit de regard, et le parti pirate en ferait la pub.

Nicolas : Il faudrait aussi demander à Gand comment ils ont fait.

Rencontre Parti Pirate Politique

Le Samedi 8 juin passé a eu lieu une rencontre « Parti Pirate Politique », sur la péniche à Namur.

Le compte-rendu se trouve sur les pads : https://pad.pirateparty.be/p/pppnamur

Valérie : Ca a commencé en retard, comme d'hab, relax, car Amelia est arrivée très en retard. Mais on a récupéré sur le reste de la journée.

Il y a eu trois débats :

  • démocratie participative
  • libre circulation de l'information
  • présentation d'une plateforme en ligne, pour les stagiaires.

Il y avait aussi un type des mouvements libertaires qui nous a interpelés sur des questions juridiques (association de fait vs. asbl, ...).

Ce genre d'événement, appelé « Pirate Camp », devrait avoir lieu régulièrement (toutes les 8 semaines ?). On peut envoyer nos propositions de débats pour les prochains (et il ne sera pas nécessaire de les amender).

TODO : Valérie : Donner les liens vers les pads

Research Talks

Le Lundi 13 mai avait lieu un Research Talks sur l'agriculture et l'alimentation.

Alexis avait pris des notes, Hadrien va les remettre au propres maintenant qu'il a du temps libre.

En gros, les exposés nous montraient une autre manière de voir l'alimentation et l'agriculture. Et Monsanto s'est fait lynché. Dans l'ensemble, c'était très bien.

TODO : Hadrien : Mettre au propre les notes d'Alexis

3ème débat sur l'emprise du numérique

Le Lundi 20 mai a eu lieu le 3ème débat sur l'emprise numérique.

Le compte-rendu est en ligne, mais en version très brute. Hadrien va essayer de le mettre au propre.

Le prochain débat aura lieu ce Lundi 17 juin, et aura pour thème : « Internet et l'économie de marché ».

TODO : Hadrien : Mettre au propre le compte-rendu, sur debate graph par exemple, commme suggéré par Vincent L.

Manifestation contre Monsanto

Le Lundi 25 mai a eu lieu une manifestation contre Monsanto.

Patrick : On a eu beaucoup de contacts, mais rien à leur donner. Du coup, j'ai fait un marque-page (il nous le présentera une prochaine fois.)

On pourrait faire comme l'année passée et créer des cartes de visite via Vista Print.

On pourrait aussi demander à ceux qui s'occupent du marchandising ce qu'ils comptent faire.

On pourrait faire nos tracts nous-même aussi. Nicolas a encore les ressources pour les documents.

TODO : Demander à ceux qui s'occupent du marchandising ce qu'ils comptent faire.

Événements divers

Marouan : Suite à Prism, le parti pirate a écrit une lettre ouverte à Guy Verhofstadt, député européen. Cette lettre est parue dans la presse néerlandophone, et une réponse nous est parvenue.

Bref, une Cryptoparty aura lieu le Mercredi 26 juin, au Parlement Européen. Une cryptoparty est « un événement ouvert où vous apprendrez à utiliser les outils technologiques qui aideront à mieux protéger votre vie privée ». Plus d'infos : [3]. Vous pouvez vous inscrire ici

Lundi 17 juin, 20h : 4ème débat sur l'emprise du numérique. Plus d'infos : [4]

Mercredi 19 juin, 19h : Café numérique à Bruxelles sur le citoyen 2.0 (on y parlera notamment de fix my street (logiciel)). Plus d'infos : [5]

Mercredi 19 juin et Lundi 24 juin, 20h : Séance d'info sur la futur monnaie locale d'OLLN : le talent (cf. [6])

Jeudi 20 juin, 19h : Café numérique à Mons sur l'open data. Plus d'infos : [7]

Mercredi 26, 19h : Rencontre sur la Dotation inconditionnelle d’autonomie (DIA), organisée par le mPOC [8]