Crew BW/Meeting/12 04 2013

From Pirate Party Belgium
< Crew BW‎ | Meeting
Revision as of 23:29, 25 September 2017 by Franky (talk | contribs) (Bot: Fixing redirects)
(diff) ← Older revision | Latest revision (diff) | Newer revision → (diff)
Jump to: navigation, search
17ème réunion Crew BW Toicon-icon-avocado-discuss.svg
Workgroup Crew BW
Date Fri 12 April 2013
Time 7:30pm
Venue AlimenTerre
Address
Rue de la Baraque 120/B
1348 Louvain-la-Neuve
City
Attendees Alexis, Hadrien, Alexandra, Frederic, Antoine, Rytis, Patrick, Gilles, Greg, Alexandre, Michel, Jean Pierre, Marouan
Absentees Valerie, Nico, Lionel
Previous meeting Next meeting
Loading map...
Find routes on OpenStreetMap
Export iCalendar
Clone this meeting

Rendez-vous

Vendredi 12 avril 2013, 19:30, AlimenTerre (anciennement La Fattoria) rue de la Baraque, 120B, Louvain-la-Neuve (google maps - openstreetmap).

Cette réunion est ouverte à toutes et à tous.

Renseignements et confirmation de votre présence: ppbw@ppbw.be

Événement Pirate Party, Événement Facebook et [ Événement Google+]

Préparation la réunion

Présence

Pirates du PPBW

Pirates d'autres Crews

Excusés

  • Valerie, à Lyon pour le boulot
  • Nico
  • Lionel

Ordre du jour

Accueil des curieux

Questions, réponses, philosophie et métaphysique.

AG 2013

  • Debriefing de l'AG

Organistaion du Crew

  • Choix du second co-capitaine ?

Ottignies-LLN

  • Changement de jour pour les Pirate Beers à OLLN pour que ça ne tombe pas en même temps que le conseil communal
  • Relecture et accord pour lettre de remerciement pour le bulletin communal (date limite de soumission le 29 avril, publi en juin)
  • Si pas déjà fait, discussion des idées soumises par Gauthier, étudiant à l'UCL (email du 6 mars transmis par Paul).
  • Discussion autour de l'idée de lancement d'une squad ou crew spécifique à l'UCL ?

Braine-l'Alleud

  • Maintenant que le printemps arrive, y a-t-il des actions à mettre en place pour améliorer les choses à Braine ?
  • Se montrer et discuter avec des gens sur le marché, toujours d'actualité ?

Escouade TRAD

  • Retour des différents conseils communaux
  • Mettons-nous notre escouade sur le nouveau site du parti ?

Escouade Site Web

  • Les alias et adresses e-mail @ppbw.be sont morts. Que fait-on ?
  • Idem pour le site web : revoir les liens sur le site ppbw
  • Gestion de la base de donnée
  • Utilisation et gestion du site web national

Compte-rendu

Accueil des curieux

Il n'y avait aucun curieux à cette réunion.

AG 2013

Les pirates présents à l'AG du parti font leur debriefing. L'assemblée se déroulait sur deux jours (23 et 24 mars).

Samedi

  • On a voté les grandes valeurs du parti pirate (vie privée, liberté, transparence, etc.).
  • Il y a eu quelques problèmes de traductions (par ex., il manquait certaines traductions, ou bien il y avait des erreurs, etc.).
  • Pour la partie sur les flottes, on a dû attendre dimanche pour que Nico explique son projet.
  • Il y a eu débat sur le nom et la définition (organisation politique vs mouvement citoyen) du parti.
  • Il y a eu une présentation sur le revenu de base (une pétition européenne circule d'ailleurs : [1]) et une présentation d'oxfam sur les dangers d'ACTA vis-à-vis des médicaments génériques.
  • Il y a eu une présentation du nouveau site web national.

Dimanche

  • Des workshops étaient organisés le matin, mais ce n'était pas très intéressants. Même si aucune vraie décision n'a été prise, on rencontrait des pirates avec des points de vue différents, ce qui permettait de sortir un peu de sa bulle.
  • La coreteam a démissionné, il y en a une de transition (CoreTemp).
  • Désormais, il y aura une AG tous les trois mois jusqu'aux élections.
  • On a rejeté la cours d'arbitrage, mais on a voté la nécessité d'en créer une.
  • On a fait la photo pour la postérité. Fred dit qu'il l'a vu trainer sur un pad.

Organistaion du Crew

Choix du second co-capitaine

Le mois passé, il n'y avait que trois pirates de LLN, on a préféré attendre que plus de monde soit présent.

Fred se propose. Personne d'autres ? Fred est élu à l'unanimité.

TODO: Donner les accès G+/Fb/etc. à Fred (et Hadrien pour G+).

Ottignies-LLN

Pirate Beer (Rencontre Pirate)

Pour éviter que les Pirate Beers (Rencontres Pirates) ne tombe en même temps que le conseil communal (le 4ème mardi du mois), elles auront lieu désormais tous les 4ème mercredi du mois.

La prochaine aura donc lieu ce mercredi 24 avril, 19:30 au café Altérez-vous.

Lettre de remerciement pour le bulletin communal

La date limite de soumission tombe le 29 avril et elle sera publiée en juin.

Marouan demande à ce qu'on arrête de se référer à la Suède. En outre, si le texte doit arriver dans le bulletin communal, il vaut mieux se concentrer sur les pirates. On devrait ne parler que de soi et de ceux que l'on remercie.

Patrick propose que l'on rajoute de venir une heure avant chaque conseil communal dans un endroit. Cela ne devrait pas demander trop d'effort. Fred trouve l'idée intéressante, mais pense qu'il sera très difficile d'assurer une présence chaque mois et que donc cela ne doit pas être écris dans le bulletin communal. Il serait déjà bien de parvenir à avoir un pirate à chaque conseil communal.

Marouan se demande comment on suit l'activité communale. En effet, c'est tellement vaste qu'on en a jamais fait le tour. Il faut donc être sélectif. Michel rajoute que si un citoyen s'amène avec un sujet sur lequel on est pas vigilent, on peut très bien répondre : si vous voulez, vous pouvez nous tenir au courant. Patrick propose de créer un réseau de vigilance à ce moment là. C'est en quelque sorte la stratégie des pirates: Moi je ne sais pas, mais ceux-là pourraient vous répondre. Marouan y voit donc un grand intérêt à créer des thématiques.

Jean-Pierre demande ce que l'on veut faire à ces conseils. Applique-t-on juste la transparence, ou peut-on intervenir dans le débat ? Et surtout, veut-on intervenir ? Par ex, la commune veut mettre la MJ (maison des jeunes) près de la police. Cela deviendra une « cellule mobile ». Le jour où ce point arrive sur l'ordre du jour du conseil, on aura des gens de la MJ qui se pointeront. Donc que fait-on ? Assure-t-on la transparence et un compte-rendu des débats ? Jean-Pierre explique que dans un cas pareil (celui de la MJ), il contacte tous ses réseaux.

Michel demande si on se donne la possibilité de choisir des thématiques particulières afin de rassembler des gens et discuter autour de ce point. Dans l'ex de la MJ, rassemblons-nous nos contacts, etc. Se donne-t-on la possibilité d'en discuter en réunion ? C'est parce qu'on n'est pas payé qu'on peut se permettre de s'impliquer dans ce que l'on désire. On ne doit pas tomber dans le piège de se reposer sur des experts.

Alexis explique qu'à Braine-l'Alleud, on est en pure observations. Déjà prendre notes lors des débats est un défi en soi. On n'est que cinq (dont deux étudiants et deux jeunes papa). Mais être présent est déjà une bonne chose.

Alexis trouve en effet que le texte est un peu lèche-cul, mais il y a un côté qui dit : « on vous attend au tournant ». Antoine rajoute que la dame qui s'occupe de ça devra encore valider le texte, donc il faut éviter d'être trop direct. Fred fait remarquer que si on nous refuse, on pourra toujours passer le texte sur d'autres canaux.

TODO: Mettre une adresse de contact.

Discussion des idées soumises par Gauthier, étudiant à l'UCL

Marrouan trouve que c'est un exemple du problème de la confusion des gens. Ils ne savent pas à quoi sert une organisation politique. Ils pensent que le parti pirate est un mouvement citoyen.

Après quelques discussions, on en arrive à la conclusion que ces services existent déjà ou que des associations s'occupe déjà de ça. On pourrait donc lui répondre en lui proposant quelques exemples.

TODO: Lui répondre que ces services existent et lui donner quelques exemples.

Création d'une escouade UCL

Alexis, Hadrien, Marouan et quelques autres pirates ont fait la démarche pour créer un cercle politique à l'ULB. On pourrait peut-être faire de même à l'UCL.

Marouan explique que l'idée du cercle pirate à l'ULB (CPU, Cercle des Pirates de l'Université) est de s'implanter dans les lieux universitaires et étudiants. Pour ce faire, on a créé une association de fait. Le problème étant de se faire reconnaitre par l'ULB. Mais ils ont refusé le dossier, car ils sont en train de changer les règles. Il est donc allé discuter avec les gens du hackerspace (un lieu où l'on peut bidouiller des trucs, partager le matériel, l'expérience et les idées. Très orienté informatique et électronique) de l'ULB pour voir comment ils fonctionnaient. Ce n'est pas un cercle reconnu, mais une instance du Cercle Informatique (CI). Ils nous conseillent donc de faire pareil et de passer par le hackerspace (donc pour ceux qui ne suivent pas: le CPU serait une instance du hackerspace, lui-même étant une instance du CI).

Fred dit qu'ils ont le même problème avec l'UCL car il n'existe pas de cercle politique (le COMAC par ex. n'est pas reconnu par l'UCL, ce n'est pas officiel). Il y a bien le Kot LouvainLiNux, qui s'occupe de la promotion du logiciel libre sur LLN, mais ils ne peuvent normalement pas s'associer à un parti politique. De plus, Fred n'a plus trop de contact avec eux.

Michel demande si Louvain Linux pourraient relayer les informations d'une branche politique. On pourrait trouver des contacts pour relayer de l'information. Rytis propose de mettre les réunions dans le Carpe Studentem (un agenda culturel), mais Fred ne croit pas qu'ils relaieraient.

Marouan signale qu'on a un réel problème de diversité (pas assez de femmes, « d'étrangers », de sciences humaines, etc.). L'idée est de se faire connaitre des autres domaines.

Alexis résume : l'idée est de ramener des filles juristes pour Marouan.

Les gens qui seraient intéressés par la création d'une escouade UCL sont Fred, Valérie (à priori), Rytis et Marouan. Ils pourraient rejoindre dans un premier temps l'escouade ULB (que l'on renommerait escouade CPU ?)

Braine-l'Alleud

Actions possibles

Alexis trouve que l'on n'a pas vraiment d'espace à Braine. Il demande donc des idées aux néo-louvanistes qui ont de l'expérience dans la vie associative. Michel dit qu'il faut proposer des choses qui intéressent les gens (par ex. un Repair Café). C'est déjà un point d'entrée, mais il y a d'autres choses qui permettraient de se réapproprier la vie politique. Alexandre propose d'aller demander aux gens du Repair Café de partager leur expérience.

Greg propose de faire une Linux Party. Mais il y a déjà un LUG (Linux User Group) à Braine (CulButte). Michel trouve que le Repair Café touchera plus de monde.

Jean-Pierre propose de faire une donnerie. Michel acquiesce : une donnerie serait tout à fait dans nos cordes. Jean-Pierre signale qu'il y en a déjà une à Lasne. Il peut obtenir une liste de discussion pour qu'on gère le truc.

Marouan remarque qu'on en revient à cette confusion de ce que doit faire une organisation politique et un mouvement citoyen. Michel explique que le parti a effectivement un rôle politique, mais également un idéal de conscientisation citoyenne.

Fred trouve que c'est bien que le parti dise aux gens qu'ils peuvent par ex. créer une donnerie. Mais le faire, c'est déjà autre chose. On pourrait nous accuser de récupération.

Alexis propose de mettre en place une boîte aux idées. Greg fait remarquer qu'hier se tenait le PCS (Plan de Cohésion Sociale), mais y aura-t-il un feedback ?

Marouan pense que le rôle du parti est d'aller chercher les données (par rapport à la MJ: quand la décision a été prise, les débats, etc.). Patrick fait remarquer que la discussion n'apparait pas dans le PV. Marouan répond qu'il existe 250 façons de trouver de l'information. On ne peut pas se dire pirate et faire de l'associatif. On doit faire chier les politiques. Comme d'habitude, il trouve qu'il y a une vraie confusion entre ce que doit faire une organisation politique, etc.

Se montrer sur les marchés

Alexis demande si le projet de se montrer et discuter avec les gens sur le marché est-il toujours d'actualité. Alexandre se demande qu'elle sera sa démarche pour aborder les gens. Quels sujets aborder ? Marouan répond qu'on doit vendre nos idées (par ex. nos nouveaux statuts).

Fred trouve qu'on risque d'embêter les gens. Alexis dit qu'on peut juste se poser quelque part un jour d'affluence.

Greg propose d'en faire une réunion à Braine pour en discuter. Alexis se demande d'ailleurs si on continue à faire des grosses réunions comme celle-ci, ou bien divise-t-on en deux groupes. Le problème se pose surtout quand l'ordre du jour parle essentiellement d'OLLN ou de Braine.

Escouade TRAD

Retour des différents conseils communaux

Fred n'est pas allé au conseil d'OLLN. Il le découvrira donc dans le bulletin communal. Antoine indique qu'il y a une demi page de compte-rendu (où ça ?). Fred trouve que ce serait bien de faire en sorte d'avoir des gens à chaque conseil. Et pas toujours les même.

Gilles explique que Nico s'était présenté à la CCATM, mais ils n'y ont mis que des amis politiques. De plus, ils en ont discuté en huis clos. Si Nico n'avait pas demandé, il n'aurait jamais su qu'il était refusé. De même, Antoine ne sais pas s'il est refusé et s'ils vont le lui dire.

Marouan explique que toutes les décisions qui passent en conseil passent d'abord au collège. Le gros de la décision est prise là-bas. On peut suivre la discussion... Patrick intervient en signalant que ce n'est pas public.

Jean-Pierre expilque qu'avant le conseil, il y a un pré-conseil, et toutes les décisions sont prises à ce moment là. Donc c'est pour cette raison que ça défile très vite. Il se demande vraiment à quoi ça sert d'y aller. Alexandre se demande s'il y a des gens qui viennent à ces conseils. Fred répond que ça dépend. Jean-Pierre demande si l'on pourrait décider d'y aller en fonction de l'ordre du jour. Fred répond que non, car les points pour lesquels on pense qu'il y aura débat ne le sont pas, et inversement. C'est très aléatoire. Cela s'explique sans doute par le fait que les points sont déjà débattus en huis clos.

Patrick demande si le parti pirate se lance dans la démarche d'enregistrer les conseils. C'est prévu par la loi (art. 8). En outre, l'enregistrement ne change rien et ne perturbe pas les débats.

Marouan explique que le conseil communal, c'est comme la séance plénière du parlement : rien ne s'y décide. Entre les deux il y a les commissions. Patrick ajoute qu'au niveau fédéral, ces commissions sont publiques, mais pas à la commune.

Alexis demande donc si l'on pourrait diffuser les enregistrememts, si l'on est prêt. Pour les plateformes de diffusion, soundcloud est payant pour un tel volume. À voir peut être du côté d'archive.org.

Antoine demande quels sont les dossiers auxquels on a accès. Patrick répond qu'on peut accéder à tous les documents administratifs. Pour les PV, on peut demander à la commune. Il y a des retards qui surviennent généralement.

Alexandre demande si on a des contacts avec des conseillés. Fred répond qu'on a eu de bons contacts avec le président du conseil. Mais de là à dire que l'on aura des informations...

Antoine demande si cela vaut-il la peine d'investiguer pour savoir ce que l'on a droit comme infos. La réponse est unanime et affirmative. Marouan ajoute qu'il faut venir avec un ex concret (MJ par ex) à la commune.

Fred demande ce qu'on peut faire au niveau de l'UCL qui a une forte influence sur la politique communale à LLN.

Patrick signale que les documents qui portent un nom ne peuvent être diffusés.

Escouade sur le nouveau site du parti

Jusqu'à présent, l'escouade TRAD n'était pas officielle, c'était notre bac à sable. Avec le nouveau site, la question de rendre l'escouade officielle se pose.

On décide donc de mettre l'escouade sur le site. Patrick l'avait déjà fait. Elle se nomme Council Transparency

Escouade Site Web

Décès des alias et e-mails @ppbw.be

Lionel a fermé son serveur, Greg pour dépanner a mis le site sur son serveur. Chaque pirate peut demander une adresse @pirateparty.be à Jonas. Cela peut être un alias ou une compte mail spécifique.

Avec le nouveau site, chaque équipage possède une adresse de diffusion qui envoie le message aux gens abonnés au groupe. Par ex, pour l'équipage BW, ce groupe possède l'adresse brabant-wallon arobase parley point be. Chaque message envoyé à cette adresse est également envoyée aux membres inscrits à l'équipage BW. La discussion se retrouve également sur la page de l'équipage (elle est donc publique).

Comment faire pour contacter individuellement des pirates (par ex. ceux d'OLLN ou juste Fred, ou juste les capitaines) ?

Il faudrait également un système de messagerie privée sur le site. Ou bien mettre notre adresse pirateparty.be en public (donc, Fred mettrait son adresse @pirateparty.be en public sur son profil pour qu'on puisse le contacter.)

Revoir les liens sur le site ppbw.be

Greg s'en occupe.

Gestion de la base de donnée

La base de données concernant les membres et sympathisants du PPBW est trop complète. Qui a besoin de toutes ces informations ? On peut mettre juste le prénom et initiale du nom par ex.

Utilisation et gestion du site web national

Pour le moment, il y a trois groupe BW (Brabant Wallon, Braine-l'Alleud et Louvain-la-Neuve). Garde-t-on cette structure ? Le problème de gérer trois groupes différents se pose. On pourrait mettre les deux équipages communaux en privé en attendant.

Il faut également envoyer un mail à tous nos contacts pour leur demander de s'inscrire sur le site pour continuer de recevoir les infos. Hadrien et Alexis s'en chargent.