Municipalism/Documentation/Articles/fr

From Pirate Party Belgium
Jump to: navigation, search

Contents

2018

8 janvier : Démocratiser la ville

Le Courrier 
«Historiquement, le municipalisme est un héritage de la commune de Paris, qui a été théorisé par l’anarcho-communiste américain Murray Bookchin, le père de l’écologie sociale. Il s’agit d’une démocratie directe basée sur des assemblées participatives à l’échelle locale, et répercutée à l’échelle nationale par des fédérations», résume Pascoe Sabido, chercheur au Corporate Europe Observatory, qui animait un séminaire sur les municipalités européennes engagées, à l’université d’été des mouvements sociaux en août à Toulouse. Pour Elise Monge, «s’il est difficile, en France, de se réclamer d’une tendance anarchiste sans avoir l’impression d’employer des gros mots, une certaine radicalité est nécessaire pour faire face aux limites de notre démocratie représentative. Et l’écologie sociale de Bookchin découle d’une vision pragmatique de l’anarchisme. On a aussi tendance à oublier que nous devons de nombreuses avancées sociales aux mouvements mutuellistes, coopérativistes ou associationnistes.»


4 janvier : Le municipalisme, nouvelle voie de la démocratie locale ?

Lettre Du Cadre 
Jonathan Durand Folco est docteur en philosophie de l’Université Laval et professeur à l’École d’innovation sociale de l’Université Saint-Paul d’Ottawa. Sa thèse s’intitule « L’écologie politique de la ville : vers une démocratie urbaine, délibérative et écologique ». Auteur de nombreux articles, il anime le blog Ekopolitica. Dans son premier essai, « À nous la ville ! Traité de municipalisme », il se penche sur le renouveau du municipalisme, un projet politique dont les origines remontent au XIXe siècle, et dans lequel il pose les jalons d’une nouvelle stratégie politique pour la ville, espace qu’il faut se réapproprier de façon urgente.

2017

21 novembre : Collectivités. Et si l’alternative venait des communes ?

L'Humanité 
Démocratie, remunicipalisation, transitions énergétiques... de multiples innovations sociales naissent dans les communes qui résistent au libéralisme. Au point que certains évoquent aujourd’hui un renouveau du « municipalisme »

7 octobre : Le prisonnier et le vieil anarchiste

La Presse+ 
Pour faire la révolution au Rojava, les Kurdes de la Syrie se sont inspirés des idées de Murray Bookchin, un vieux militant de la gauche radicale qui n’avait jamais vraiment réussi à intéresser qui que ce soit à ses théories sociales et qui vivait, reclus et désenchanté, à Burlington, au Vermont.

Septembre : Une utopie au cœur du chaos syrien

L’expérience libertaire du Rojava à l’épreuve de la guerre
Le Monde diplomatique 
Fers de lance de la bataille de Rakka contre l’Organisation de l’État islamique, les Kurdes du nord de la Syrie tentent de mettre en place au Proche-Orient un projet politique original. Mais leur « confédéralisme démocratique » se construit sur un champ de ruines, dans un contexte d’affrontements ethnicoreligieux et d’alliances avec les grandes puissances qui hypothèque son avenir.

21 juin : Rencontre municipaliste des Fearless Cities à Barcelone : vers un maillage international de "villes rebelles" ?

AITEC 
Du 9 au 11 juin, à Barcelone, s’est tenue la rencontre internationale des "Fearless Cities". Elle visait à tisser des liens entre des expériences de "villes sans peur" à travers le monde, nourris par l’exemple des "villes rebelles" espagnoles face à l’oligarchie financière, l’austérité budgétaire et la corruption. Celles-ci, pour engager la construction d’un contre-pouvoir à une échelle globale, qu’elle soit nationale, européenne ou internationale, se sont appuyées sur les mouvements sociaux et les populations afin de relocaliser et démocratiser le pouvoir au niveau des municipalités. La perspective internationaliste et solidaire de cette dynamique place les intentions localistes bien loin des tentations national-libérales empruntant souvent à la xénophobie.

19 juin : Changer le monde, changer la ville : une discussion animée

Pamplemousse.ca 
Une discussion publique entre l’auteur Jonathan Durand-Folco et la conseillère d’arrondissement Marianne Giguère a donné lieu à des débats de fond jeudi.

15 juin : Lutte contre la corruption, appropriation des biens communs : la révolution « municipaliste » qui vient

BastaMag 
180 « villes sans peurs » se sont réunies à Barcelone, ces 10 et 11 juin. Des mégapoles, villes moyennes ou modestes bourgades de tous les continents dont les élus et les citoyens engagés ambitionnent de construire une alternative de grande ampleur au péril xénophobe, à la menace terroriste et à la soumission aux marchés financiers. La capitale catalane, dirigée depuis deux ans par une coalition de mouvements sociaux et de partis politiques de gauche, accueillait cette première rencontre. Réelle participation des citoyens, y compris des enfants, aux décisions, féminisation de la politique, gestion des biens communs comme l’eau, l’énergie ou le logement, lutte contre la corruption, accueil des réfugiés constituent la base de leurs actions communes, partout où ce municipalisme émerge dans le monde. Un excellent remède pour oublier la déprime post-électorale française.

13 juin : Le plaidoyer du maire de Valparaiso en faveur du «municipalisme»

Mediapart 
À 32 ans, il est l’une des figures de cette nouvelle génération de maires, issus des mouvements sociaux, qui veulent réinventer le « municipalisme » face à la crise des États-nations. Dans un entretien à Mediapart, Jorge Sharp revient sur les leçons pour la gauche de sa victoire, en attendant la présidentielle chilienne à la fin de l’année.

26 avril : Une autre forme de démocratie s’épanouit au Rojava, le Kurdistan syrien

Reporterre 
Le Rojava, le territoire kurde syrien, expérimente un contrat social innovant, féministe et écologique : le « confédéralisme démocratique ». Inspiré du municipalisme libertaire de Murray Bookchin, il promeut l’autonomie démocratique locale, explique l’auteure de cette tribune. Cette expérience pourrait inspirer la France.

1er avril : « À nous la ville! » place la collectivité locale au coeur d’une nouvelle démocratie

Le Devoir 
En 2015, dans sa leçon inaugurale au Collège de France, le spécialiste de l’histoire urbaine Patrick Boucheron ébranle le milieu intellectuel en insistant sur la nécessité « de faire droit aux futurs non advenus, à leurs potentialités inabouties ». Dans À nous la ville !, le Québécois Jonathan Durand Folco se réfère à lui et montre que les villes, « berceaux de la civilisation », pourraient, en reprenant leur pouvoir usurpé par l’État-nation, révolutionner le XXIe siècle.

Avril : Du droit à la ville au nouveau municipalisme

Irénées.net 
Début mars 2017, Grenoble a accueilli de nombreuses activités sur l’avenir des villes. Cinq grands événements ont été organisés par de nombreux acteurs : municipalité, mouvements sociaux, réseaux professionnels, universitaires, mal-logés et sans logement… Les débats des événements « officiels » ont porté sur les enjeux de la transition sociale, écologique, économique et démocratique de la Ville de Grenoble dans le sillage des engagements de la COP21. De leurs côtés, les mouvements sociaux et certains universitaires critiques se sont emparés du concept de « Droit à la Ville » pour rappeler que nous devons bâtir une ville inclusive avec tous les habitants.

25 mars : Un autre futur pour le Kurdistan ?

Bibliothèque Fahrenheit 
Inspirés par Abdullah Öcalan, révolutionnaire marxiste emprisonné depuis dix-sept ans, lui même influencé par la lecture de Murray Bookchin, les Kurdes de Syrie et de Turquie tentent de mettre en œuvre une société sans État. Passés de l’indignation à l’organisation, ils construisent en ce moment même une société de la mesure, sans domination idéologique, politique, économique, sociale, culturelle. Ils affirment que l’utopie n’est pas de croire en un autre futur sans État, mais de croire que l’émancipation puisse venir du pouvoir. Ils disent que ne pas prendre le pouvoir nécessite d’être encore plus réalistes et mieux organisés que pour le prendre.

2016

23 décembre : Le municipalisme sera internationaliste ou ne sera pas

Medium 
Les mouvements municipalistes de l’État Espagnol ne peuvent ignorer la crise du néolibéralisme global. Il nous faut sortir pour défendre notre mise pour le changement “bottom up”, féministe et radicalement démocratique.

25 novembre : Comment Barcelone veut créer un réseau de villes rebelles

Gazette Debout 
La plateforme citoyenne, Barcelone en Commun, qui a gagné les élections municipales de la capitale catalane, vient de publier une version française de son guide : Comment remporter la ville en Commun. Un document qui permet de comprendre la stratégie qui lui a permis de remporter le suffrage des citoyens. Une véritable source d’inspiration.

23 novembre : Barcelone en Commun publie la version en français de sa guide municipaliste

BarcelonaEnComu.net 
Depuis ces élections, “Barcelone en Commun” a été submergée de messages de militants provenant de villes du monde entier, tous posant la même question: Comment avez-vous fait? C’est pour cette raison que nous publions “Comment remporter la ville en Commun”. Le guide, élaboré par la Commission Internationale de la plateforme, cherche à expliquer aux militants du monde entier les origines, la philosophie et la stratégie du nouveau mouvement municipaliste espagnol.

Juillet : Aux sources du communalisme kurde : Murray Bookchin, écologie ou barbarie

Le Monde diplomatique 
À la mort de Murray Bookchin, en 2006, le Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) a promis de fonder la première société qui établirait un confédéralisme démocratique inspiré des réflexions du théoricien de l’écologie sociale et du municipalisme libertaire. Une reconnaissance tardive pour ce militant américain auteur d’un projet égalitaire et humaniste.

2015

12 octobre : Bookchin : écologie radicale et municipalisme libertaire

Revue Ballast 
Murray Bookchin, né en 1921 et décédé en 2006, est très peu connu et très peu traduit en France. Cette amnésie est d’autant plus surprenante que ses travaux furent précurseurs dans des domaines qui occupent aujourd’hui le premier plan de toute réflexion politique : la question du lien entre le capitalisme et l’environnement ; celle de la démocratie directe décentralisée.

7 juillet : L’hypothèse municipaliste : de la Commune au communalisme kurde

Ekopolitica 
Si dans le texte précédent nous appelions à dépasser le républicanisme classique pour envisager la constitution d’une République « pas comme les autres » où pourrait s’exercer une véritable souveraineté populaire par-delà le gouvernement représentatif, comment pouvons-nous imaginer la formation de nouvelles institutions qui ne tombent pas dans l’écueil de l’État-nation ?

12 juin : Ahora Madrid, ou comment des indignés ont conquis Madrid

Le Parisien 
Idéologiquement, "Ahora Madrid" a des racines anarchistes et libertaires, s'inspirant de la commune de Paris (1871) et de soulèvements postérieurs, enrichie de notions d'écologie.

2006

10 août : Murray Bookchin (1921-2006) - Le vieux lion de l'écologie sociale s'éteint

Le Devoir 
Le fondateur du courant de «l'écologie sociale», le philosophe Murray Bookchin, est mort à l'âge de 85 ans, chez lui à Burlington au Vermont, le 30 juillet. «En Amérique du nord, c'était un des deux monuments, avec le linguiste Noam Chomsky, de la pensée libertaire», estime Normand Baillargeon, professeur à l'UQAM.