Local Democracy/Articles/fr

From Pirate Party Belgium
Jump to: navigation, search

Contents

2019

19 juillet : Braine: Engouement citoyen pour les groupes de travail

DH 
8 élus représentant à part égale chaque parti politique et 8 citoyens brainois travailleront ainsi de concert sur des thèmes propres à la gestion communale tels que la mobilité, les travaux, le folklore ou encore le commerce locale. Une démarche inédite dans la région qui rencontre un certain succès.

2018

9 octobre : Ma commune idéale: à Saillans, la démocratie participative, c’est au quotidien

Le Soir 
Aux municipales de 2014, des citoyens se sont emparés de la mairie de ce petit village de la Drôme. Leurs maîtres mots : transparence et collégialité. Nous avons passé un week-end à Saillans, le premier laboratoire de démocratie participative de France.

3 octobre : Des listes atypiques qui bousculent la campagne

La Libre 
Ce sont surtout eux que l'on entend dans la campagne. Mais les partis politiques classiques ne sont jamais seuls sur la planète électorale. À chaque scrutin, des candidats élevés hors sol se présentent au suffrage. Avec des motivations très diverses.

27 septembre : Saillans: De l’utopie à l’expérimentation politique

Revue Politique 
Trois ans après son élection, et alors que l’équipe municipale entame sa dernière année de mandature, Fernand Karagiannis, contremaitre de métier et « élu-référent » à Saillans, a profité du calme de l’été pour répondre à quelques-unes de nos questions. Retour sur une expérience de démocratie participative qui fonctionne.

1er mars : La liste citoyenne LOCAL.e bouscule le monde politique traditionnel à Ottignies-LLN

Tvcom 
A coté des partis traditionnels, de nouveaux mouvements voient le jour. C’est le cas à Ottignies-Louvain-la-Neuve où une nouvelle liste citoyenne s’est dévoilée. Sa particularité ? Elle ne propose pas de programme mais juste une ligne directive : celle de donner le pouvoir de décision aux citoyens et ce, durant toute une mandature.

1er mars : Pour une vraie démocratie locale à Ottignies-LLN

La Libre 
La liste LOCAL.E vise la plus grande participation citoyenne y compris dans l’élaboration de ses candidats.

2017

5 novembre : Quelques considérations sur la politique (locale) et l’argent

Schreuer.org 
Mon dernier billet a suscité par mal de réactions, en public ou en privé, dont un certain nombre témoignent de croyances extravagantes quant aux sommes indécentes que toucheraient les élus locaux ou à la réalité de l’exercice de cette fonction. Il ne me semble pas inutile, dès lors, de faire le point sur quelques éléments.

3 septembre : « À Loos-en-Gohelle, tout est co-construit ! »

Usbek et Rica 
Cité minière au bilan écologique et économique longtemps catastrophique, Loos- en- Gohelle (Nord) est devenu un exemple de ville durable. Sans les attentats de 2015 en France, la ville aurait d'ailleurs dû recevoir, à l'occasion de la COP 21, une délégation de 1000 personnes (dont le président Hollande et le président de la commission européenne Jean-Claude Juncker) pour arborer ses vertus de ville du futur. On est allés interroger le maire de Loos-en-Gohelle pour comprendre le « logiciel » de sa ville.

22 août : Participation citoyenne à Ottignies-Louvain-la-Neuve : Et si on essayait ceci ?

Collectif Democratie Locale 
Le Collectif pour une Démocratie Locale travaille depuis plus d’un an afin de préparer un projet de démocratie « plus participative » au niveau communal à Ottignies-Louvain-la-Neuve. Ce qui suit est le fruit de ce travail, en cours de discussion avec des élu·e·s locaux. Il s’agit bien sûr d’un travail en cours et d’une idée de départ qui devra être complétée et étoffée avant de pouvoir être mise en place concrètement.

16 août : À Saillans, la politique participative cherche sa voie

La Croix 
Tout au long de l’année, des « défricheurs » innovent dans différents domaines. « La Croix » est retournée dans le village de la Drôme qui en 2014, a porté une liste citoyenne et participative à la tête de la mairie.

7 août : Un G100 pour rêver son village

Le Soir 
Ensemble, maintenant, nous prenons soin de tous et des générations futures ! » Telle est la devise du G100 d’Eghezée-Fernelmont, une initiative apolitique émanant des citoyens de ces deux bourgs du Namurois. Elle a été lancée par une dizaine de villageois dans le sillage du film Demain de Cyril Dion.

20 juillet : À Barcelone, la mairie alternative tâche de maîtriser le tourisme qui chasse les habitants

Reporterre 
Il y a deux ans, Ada Colau, une militante du droit au logement, et le mouvement Barcelona en Comú s’installaient à la mairie de Barcelone. Les militants qui les ont portés au pouvoir hésitent entre impatience et compréhension face aux difficultés à mettre en œuvre les réformes.

10 juillet : Quatre scénarios pour la ville du futur

Usbek et Rica 
Lundi 3 juillet, la Fondation Internet Nouvelle Génération (FING) organisait un atelier AudaCities dans ses locaux, à Paris, en partenariat avec l’Institut du Développement Durable et des Relations Internationales (IDDRI). AudaCities, ce sont des laboratoires d’idées où les acteurs de l'urbanisme se retrouvent pour échanger et inventer la ville de demain à partir de scénarios plus ou moins dystopiques, comme par exemple celui d'une ville devenue ingouvernable à cause de l'emprise du numérique. Les participants sont invités à réfléchir aux causes de ces fractures et proposer des solutions. Usbek & Rica s’est rendu à l'atelier du 3 juillet. Nous présentons ici les quatre scénarios qui ont particulièrement retenu notre attention.

7 juillet : Pourquoi Loos-en-Gohelle est la ville du futur ?

KissKissBankBank 
La ville du futur sera participative et écolo ou ne sera pas. Enfin si, elle existe déjà, à moins de 20 minutes de la ville d’Hénin-Beaumont… A Loos-en-Gohelle !

26 juin : Services publics : ces villes qui tournent la page des privatisations

Les Echos 
Vendredi les Nations Unies ont célébré la journée mondiale des services publics. A cette occasion, l'Observatoire des multinationales, le Transnational Institute et neuf autres organisations ont publié une nouvelle étude intitulée "À la reconquête des services publics : comment villes et citoyens tournent la page de la privatisation" (l'étude intégrale en version anglaise) qui liste 835 cas répertoriés à travers le monde dans 1600 villes et 45 pays différents.

23 juin : Régie de l’eau, autonomie énergétique, zéro déchet : quand villages et villes moyennes montrent la voie

BastaMag 
Viser l’autonomie énergétique pour un territoire où vivent 35 000 habitants, réduire la production de déchets d’un tiers en quelques années, remettre la gestion de l’eau au service des usagers : telles sont les dynamiques qui guident des maires, des élus et des citoyens de Briançon et de ses environs, dans les Hautes-Alpes. Objectifs : contribuer très concrètement à la lutte contre le réchauffement climatique et sanctuariser des biens communs hors des logiques de profits et de prédation. Avec un moyen : la constitution de régies publiques, plus transparentes dans leur gestion et moins coûteuses que les multinationales. Cette re-municipalisation est cependant menacée par des lois qui tentent de les freiner. Basta ! est allé à la rencontre de celles et ceux qui, dans ce territoire des Hautes-Alpes, aspirent à un monde plus soutenable.

23 juin : Remunicipalisation : Villes et citoyens tentent, malgré l’austérité, d’inventer les services publics d’avenir

BastaMag 
Eau, énergie, restauration scolaire, transport… Une vague mondiale de remunicipalisation est en cours, comme le révèle notre rapport À la reconquête des services publics. Comment villes et citoyens tournent la page de la privatisation. Objectifs : mieux répondre aux besoins réels des citoyens et usagers, mener des politiques sociales et écologiques plus ambitieuses, et ne plus ponctionner les budgets publics au profit des logiques de rentabilité et d’expansion des multinationales. Celles-ci tentent d’entraver cette lame de fond, avec le concours de gouvernements conservateurs qui édictent des lois interdisant ces remunicipalisations. Un nouveau chapitre des services publics, et des luttes politiques, sociales et écologiques est en train de s’écrire.

13 juin : A Barcelone, une alliance des villes contre les nouveaux monstres politiques

Mediapart 
Ils veulent en finir avec la peur qui nourrit, disent-ils, les monstres politiques du moment, de Donald Trump à Marine Le Pen. Réunis à Barcelone, capitale de l’indignation politique depuis l’élection d’Ada Colau en 2015, des représentants de plus de 150 villes, de Vancouver à Naples, de Belo Horizonte à La Corogne, ont tenté de poser les bases d’une alliance inédite.

13 juin : Pendant que Bruxelles et Anvers s’enfoncent dans le bling-bling et les scandales, Barcelone révolutionne la ville

PTB 
« "Lorsqu’elle a été élue bourgmestre de Barcelone, Ada Colau a immédiatement diminué son salaire de manière drastique", ai-je expliqué lors d’une interview ce dimanche à la radio. Siegfried Bracke en a avalé son café de travers et tweeté son mécontentement. Alors que des villes comme Anvers et Bruxelles ont beaucoup à apprendre de comment Barcelone révolutionne la ville », écrit Peter Mertens, le président du PTB, dans une opinion parue sur LeVif.be.

12 juin : Et si la ville se réveillait plus solidaire ?

Usbek et Rica 
En juin et juillet, Usbek & Rica publie quatre articles et deux nouvelles de science-fiction de la revue Visions solidaires pour demain. En vente en librairie depuis avril 2017, cette revue explore et réfléchit au futur de la solidarité sociale. Sa source est solidarum.org, une « base de connaissance pour l’invention sociale et solidaire », enrichie chaque semaine de sujets de réflexion et de reportages vidéo ou photo en France et dans le monde.

31 mai : Contre le néolibéralisme et l’extrême-droite, les « villes sans peur » se donnent rendez-vous à Barcelone

BastaMag 
Barcelona en Comú, la coalition au pouvoir dans la ville de Barcelone, organise du 9 au 11 juin un grand sommet des « villes sans peur » - ces villes et ces citoyens qui résistent aussi bien à la haine et à l’extrême-droite qu’aux multinationales et à la régression sociale. « La démocratie est née au niveau local, et c’est au niveau local que nous pouvons la reconquérir. » Des maires et des collectifs locaux de toute l’Europe, des Etats-Unis, d’Amérique latine ou de Syrie. Basta ! organise, en partenariat avec Barcelona en Comú et OpenDemocracy, un événement parallèle « Médias sans peur » sur le rôle des médias indépendants et alternatifs.

21 avril : Grenoble, une bulle écolo confrontée au réel

LeJDD 
Depuis 2014, l’écologiste Eric Piolle, soutenu par une coalition verte, rouge et citoyenne, est à la tête de la plus grande ville alpine. À mi-mandat, la cité a reverdi mais les restrictions budgétaires passent mal.

10 avril : A Saillans, la démocratie se construit chaque jour un peu plus…

Voyage en ficelle 
C’est avec émerveillement que je suis revenu de Saillans, petit village en bord de Drôme, à mi-chemin entre Crest et Die, où j’ai passé trois journées pour tenter de comprendre le fonctionnement politique local.

30 mars : Grenoble, le numérique au service des citoyens

Villes-Internet 
En février dernier, la ville de Grenoble, a été à nouveau labellisée Villes Internet 5@ en 2017 avec la “mention démocratie”. Cette distinction met en exergue des initiatives numériques remarquables en matière d’implication des citoyens.

Février : Dans les villes rebelles espagnoles

Le Monde diplomatique 
En Espagne, la jeune formation Podemos a manqué son objectif de « prendre le ciel d’assaut » : renverser le système politique par le biais des élections générales. De Barcelone à Madrid en passant par Valence ou Saragosse, les forces progressistes critiques de l’austérité ont toutefois conquis plusieurs municipalités-clés. Mais changer de maire permet-il de changer le monde ?

11 janvier : Éric Piolle : "À Grenoble, nous gardons le cap de la transformation sociale et écologique"

WeDemain 
Élu en 2014, le premier maire écolo d'une grande ville française a récemment essuyé plusieurs critiques sur sa gestion, notamment budgétaire, de Grenoble. Pour "We Demain", il dresse un premier bilan de son action politique.

2016

10 novembre : « De l’activisme au municipalisme : l’expérience de Barcelona en Comú »

Eclairages publics 
L’équipe d’Ada Colau à la tête de la municipalité de Barcelone a-t-elle changé la manière de faire de la politique ou est-ce le système qui l’a changée ? Dans son mémoire de Master 2 Affaires publiques/Administration du politique, Laurent Rosello s’efforce de répondre à cette question.

10 novembre : Barcelone sous l'électrochoc Ada Colau

Les Echos 
De l'activisme à la politique, elle a fait le saut sans filet. La nouvelle maire de Barcelone est arrivée avec des brassées de projets pour dessiner une démocratie participative et freiner l'impact d'un tourisme invasif. Un an et demi plus tard, elle est rattrapée par le réel.

30 septembre : Grenoble lance un nouvel outil démocratique pour rendre la parole aux citoyens

Reporterre 
La mairie de Grenoble a mis en place un « dispositif d’interpellation et de votation d’initiative citoyenne », afin d’intégrer les citoyens aux décisions publiques. Premier test : en octobre.

27 septembre : Saillans, l’expérience participative

Eutopies.org 
Saillans (Salhans en occitan) est une commune française située dans le département de la Drôme, en région Auvergne-Rhône-Alpes. En mars 2014, une liste collégiale a été élue, première dans son genre en France. Depuis, la commune expérimente un autre mode de gouvernance « participative et collégiale ». J’ai pu assister à une réunion de la commission Transparence-Information le 1er avril 2016, lors de mon tour eutopique et c’était très sérieux.

20 juillet : La participation citoyenne est-elle soluble dans le numérique ?

Monde Qui Bouge 
La « ville intelligente » s’invente un futur fait d’algorithmes, de données et de «mise en réseau». Dans ce futur là, le numérique est-il vivifiant ou sclérosant pour la participation démocratique ?

30 mai : BARCELONA EN COMU Une gestion municipale alternative qui s’appuie sur les habitants

Eclairages Publics 
Barcelone fêtait, samedi 28 mai, le premier anniversaire de l’élection de l’équipe d’Ada Colau à la tête de la municipalité. Un anniversaire sous forme de bilan et aussi de fête populaire.

28 avril : À Barcelone, la gauche imagine une ville radicale et participative

Slate.fr 
Alors que des élections législatives anticipées sont annoncées pour juin en Espagne, la capitale catalane tente de nouvelles expériences et rêve d’indépendance.

20 février : Les villes peuvent changer le monde. Il faut chercher des solutions à l'échelle locale

NouvelObs 
La maire de Paris vient de faire adopter par le Conseil de la capitale un projet de réforme pour accroître l'autonomie de la ville. Et si ce n'était pas vers l’État qu’il fallait se tourner, mais vers les villes ? Pour notre spécialiste Niels Planel, le développement vertueux des villes est l'un des grands enjeux de notre temps.

2015

7 décembre : Grâce aux nouvelles technologies, Barcelone redonne le pouvoir à ses habitants

WeDemain.fr 
Poubelles connectées, transports verts, fablabs. À grand renfort de capteurs et d'applis, la capitale catalane mise sur les nouvelles technologies pour une reprise en main citoyenne des enjeux urbains. Focus sur quatre volets de cette politique ambitieuse.

2014

5 novembre : Espagne: l'alternative citoyenne Guanyem veut «dynamiter le système catalan»

Mediapart 
Comme leurs cousins du mouvement Podemos, les Guanyem (« Gagnons ») sont des héritiers du mouvement des indignés qui se lancent dans l'arène électorale. Ils visent la mairie de Barcelone en 2015. Leur stratégie: importer les méthodes des mouvements sociaux pour rénover la politique.

30 octobre : Saillans, sept mois après : « On fait peur et ça nous pose un gros souci »

Rue89 
Rue89 est retourné à Saillans où, depuis les municipales, des habitants ont mis en place leur démocratie participative. S’ils trébuchent sur les premières difficultés, leur expérience attire d’autres communes.

15 juin : Ada Colau, de l’occupation des banques à la mairie de Barcelone

Solidaire 
Le 24 mai dernier, l’Espagne connaissait une surprise électorale inédite. Après des années de gouvernements alternant PSOE (social-démocrate) et PP (droite conservatrice) qui ont tous deux appliqué des politiques d’austérité, des millions de personnes ont voté pour une alternative. À Barcelone et Madrid, les deux plus grandes villes du pays, des femmes progressistes vont prendre les rênes de la ville. Ada Colau a été investie le 13 juin dernier comme première femme maire de Barcelone. Issue des mouvements sociaux, elle entend imposer un changement radical dans sa ville, main dans la main avec les mouvements sociaux. En attendant les élections fédérales de décembre 2015…

13 juin : « Barcelone en commun » : demandez le programme !

Eclairages Publics 
Issue de la plate-forme citoyenne « Guanyem » (Gagnons), la liste Barcelona en Comú (Barcelone en Commun), menée par Ada Colau, était arrivée en tête des élections municipales à Barcelone le 24 mai, avec 11 sièges (sur 41) et 25 % des voix. [...] Il nous a semblé intéressant de rappeler le programme sur lequel la liste d’Ada Colau a été élue. D’abord par l’originalité de ce programme municipal mais aussi pour prendre date. Il sera en effet intéressant, dans quelques mois ou un an par exemple, de faire le point sur sa mise en pratique.

11 juin : Manuela Carmena et Ada Colau, deux « indignées » maires de Madrid et Barcelone

Le Monde 
L'ancienne magistrate Manuela Carmena et l'activiste Ada Colau sont investies, ce samedi, maires de Madrid et de Barcelone. Portraits croisés.

25 mai : Espagne : Ada Colau, l'«indignée» en passe de diriger Barcelone

Le Parisien 
Ada Colau, rendue célèbre par sa lutte contre les expulsions de familles frappées par la crise, est en passe de devenir la première maire «indignée» d'Espagne après être arrivée en tête dimanche aux élections municipales à Barcelone.

2013

1 octobre : Marinaleda, à contre-courant

Monde Qui Bouge 
Au coeur de l’Andalousie, un village peuplé d’irréductibles utopistes résiste encore et toujours : Marinaleda. Utopistes? Pas tant que ça. L’organisation politique, sociale et économique de Marinaleda fait ses preuves au quotidien. Là-bas, le taux de chômage est pratiquement nul, tout le monde a un logement, les soins de santé sont accessibles à tous. Un autre monde serait-il donc vraiment possible?

2011

1 octobre : Les défis de la démocratie participative - Quand l’Afrique réinvente la citoyenneté locale

Monde Diplomatique 
Dans les villes africaines, en cours de paupérisation, de nouvelles pratiques sociales bousculent les rapports de pouvoir.