Crew Hainaut/Meeting/29 01 2012

From Pirate Party Belgium
Revision as of 22:53, 11 February 2017 by Franky (talk | contribs) (Franky moved page Crew Hainaut/Minutes 2012-01-29 to Crew Hainaut/Meeting/29 01 2012: meeting naming convention)
(diff) ← Older revision | Latest revision (diff) | Newer revision → (diff)
Jump to: navigation, search
Meeting Crew Hainaut Toicon-icon-avocado-discuss.svg
Workgroup Crew Hainaut
Date Sun 29 January 2012
Time ?
Address
?
?
City
Attendees Frédérique, Patricia, Anne, Gilbert, François
Export iCalendar
Clone this meeting

Voici un petit compte-rendu de la réunion du Parti Pirate Hainaut du 29 janvier 2012.


Mathieu, à l’initiative de cette réunion, a été bloqué à cause d’un train supprimé (encore une fois !) et en panne de GSM... la poisse. Les participants ont néanmoins tenu la réunion et débattu de certains points. Il n’y a toujours rien d’officiel ni de concret, mais on aménage le terrain...


Programme

Le PP n’a pas de programme « complet », pas de volet socioéconomique par exemple. Frédérique le déplore, car les gens se préoccupent de leurs conditions de vie avant de se préoccuper, par exemple, de leurs droits sur Internet. Elle se demande s’il est prévu d’étoffer le programme existant en ce sens. Anne défend l’aspect « non concurrentiel » du PP, ce qui comporte des avantages. Pour Gilbert, avoir un parti « non global », c’est ce qui induit des changements dans la façon de faire de la politique. Les gens peuvent être sympathisants de plusieurs partis. Mais il souligne qu’un élu du PP devra voter des propositions et projets de loi sur de toute sorte, pas seulement dans le cadre de sa « spécialité ».

Le concept de lutte pour le droit sur le net doit être inscrit dans une lutte plus générale pour la liberté d’expression, pour le droit à l’éducation, etc. Anne et François ne voient aucun inconvénient à ce que les idées du PP soient « récupérées » tant qu’elles sont promues. Mieux vaut placer des idées que des gens. Le plus important, c’est que la logique de la liberté l’emporte sur la logique de la peur.

François insiste sur la nécessité de refuser de se positionner sur un axe idéologique « gauche-droite » complètement dépassé, même si certains pourraient avoir l’impression que le PP « est quand même plus à gauche ».

Gilbert s’en prend à la notion de propriété intellectuelle, « à faire sauter ». Mais une remise en question de ce type nécessite et entraîne un grand nombre de réformes. Il explique comment la levée des entraves du droit actuel en matière de propriété intellectuelle ne nuirait pas à un auteur à partir du moment où il est mentionné.

François insiste sur la nécessité d’informer les gens sur le fonctionnement de l’économie en général, sur les mécanismes qu’ils ne soupçonnent pas toujours, et de manière plus générale sur la nécessité d’une info libre et plurielle dans une véritable démocratie.

Anne propose de débattre du programme point par point, quelques points par réunion.


Recrutement

À l’ordre du jour de la prochaine réunion, il y a la promotion du PP en Hainaut. Les participants réfléchissent déjà aux réseaux et aux médias qui permettraient de faire connaître le mouvement et recruter de nouveaux membres.

  • Indymedia
  • CouchSurfing, BeWelcome
  • SEL
  • Sud Presse
  • Jeudis du libre à Mons
  • + au niveau fédéral, présence sur les festivals de l’été
  • ...


Communication

La mailing-list reste le meilleur moyen de toucher tout le monde, le forum ne touche que les membres proactifs.


Prochaine réunion

La prochaine réunion nécessitant vraiment la présence d’un ancien, elle sera programmée par doodle après avoir consulté le « core team » pour s’assurer de la disponibilité d’au moins un d’entre eux.