User:Nico

From Pirate Party Belgium
Revision as of 10:28, 18 March 2013 by Nico (talk | contribs) (Bio)
Jump to: navigation, search

Bio

30 ans, Ingénieur, marié, deux enfants, je suis membre du Crew Brabant wallon du Parti Pirate. Avec Lionel et Gauthier, j'en suis aussi un fondateur.

Contacts

  • Twitter : @nicolasy
  • Google+ : Nicolas Y.
  • Mail : nico_[at]_ppbw_[dot]_be
  • Blog : [1]

Questionnements

Ci-dessous, quelques idées, questions et suggestions qui m'habitent à propos de la politique en général et du PP en particulier. Ces idées ne doiventpas être considérées comme des suggestions d'actions politiques, mais comme des questions, qui n'ont pas encore de réponse et qui mérite peut-être débat et échange de point de vue. Si l'un vous parle, n'hésitez pas à commencer un fil sur le forum.

Nouvelle politique
Les élus pirates -- et les élus en général -- doivent-ils être des professionnels de la politique ? Doivent-ils le devenir un jour ? Est-ce que s'engagner à fond dans un mandat (durant la durée du mandat) implique d'en faire le parcours de sa vie ? (réflexion issue de cet [article])
S'en suit la réflexion suivante : doit-on limiter le nombre de mandats consécutifs ?
Programme de Parti
Le Parti Pirate a une vision du monde, un but. Mais doit-il avoir un programme précis (c'est-à-dire un ensemble de propositions de mesures) ? Ce programme n'est-il pas une déclinaison de cette "vision du monde" en fonction du contexte, de l'élection, et des gens (la base) ? Les autres partis ne font-ils pas erreur en proposant des mesures fixes, nécessairement figées, et donc imparfaites et incompatibles avec les autres programmes ?
S'en suite la réflexion suivante : Le parti pirate doit-il avoir un programme autre que sa "vision du monde" ? Ou bien une partie de programme fixe et des mesures "compatibles" ?
Obligations de l'élu
Dans l'absolu, à quoi est lié un élu ? au bien publique (en fonction de son mandat) ? à ses électeurs ? à son programme ? à son parti ? ou à sa conscience ? Sachant que tout ceci peut être contradictoire...
Démocratie directe
La démocratie directe, si elle était appliquée aujourd'hui, telle quelle, serait sans doute dangereuse. Mais comment avancer vers une démocratie plus directe, en faisant évoluer les mentalités et les outils ?
Un moyen est-il que l'élu (quel que soit son niveau), organise un forum, une agoria, avec qui veut y participer afin de récolter des avis ? L'élu servant encore de filtre, il permet néanmoins à chacun de participer ? Ou bien en utilisant le logiciel LiquidFeedback ?
Participation citoyenne
Afin de s'assurer que chacun puisse participer, et non pas seulement les "durs de durs", n'est-il pas intéressant de tenir les débat dans un temps déterminé pour éviter les votes à 2h du matin avec les derniers ? N'est-il pas essentiel de se munir d'un outil qui permet à chacun de participer ?
Doit-on, pour faire partie d'un parti, nécessairement s'impliquer à 100% ? Ne peut-on pas donner une partie de son temps ? Sinon, comment impliquer les gens qui ont une famille et qui veulent encore la voir ?
(réflexion issue de cet [article])